Home / Bleues / France Féminines 7 / Rugby-Proust : Pauline Biscarat

Rugby-Proust : Pauline Biscarat

– Nom : Biscarat

– Prénom : Pauline

– Surnom : Popo

– Age : 26 ans.

– Club formateur : US saint Pierre des Corps

– Club actuel : AC Bobigny

– A quel poste évolues-tu ? 4/5

– A quel âge as-tu commencé à jouer au rugby ? 18 ans.

– Pourquoi avoir choisi ce sport ? Parce que j’ai le gabarit pour !

– Qu’est ce qui te plait dans le rugby ? C’est le seul vrai sport collectif de combat, ça crée une atmosphère particulière je trouve.

– Comment as-tu découvert le rugby à VII ? Avec le championnat de France en 2009.

– Tu as une sœur jumelle, Marie ; arrive t’il souvent que l’on vous confonde ? Oui c’est assez fréquent lorsque l’on ne nous connait pas trop ; parfois on en joue, parfois c’est lourd.

Biscarat4

– Vous est-il déjà arrivé de vous faire passer l’une pour l’autre à l’école, sur le terrain ou dans la vie ? Au lycée oui, ça a marché à fond, sur le terrain on a voulu échanger une fois mais c’était cramé. Dans la vie parfois c’est assez drôle.

– Quelle est ta meilleure amie dans le rugby ? Sandra Métier de Bobigny.

– Quel est ton meilleur ami dans le rugby ? Ma bande de gars de Tremblay en France.

– Tu es originaire de Tours, aimes-tu les rillons ? Non merci mais les vins de la région sont très bons.

– Comment appelle t’on les habitants de St Pierre-des-Corps ? Les Corpopétrussiens (toujours plus).

– Qu’est ce qui t’a fait « basculer » dans le rugby à VII ? C’était assez évident pour moi de par mon profil, et puis une fois que tu touches au Seven, il est difficile d’en sortir, c’est trop fun.

– Donne-nous ta définition d’une bonne ½ de mêlée au VII ? Humm, une bonne vision de jeu, elle doit rendre le jeu fluide en étant bonne animatrice ,bonne libéro, bonne gratteuse et bonne lanceuse.

– Tu préfères le VII ou le XV ? Pourquoi ? Le Seven sans hésiter je suis une pro Seven ! Pour la qualité et le volume de jeu, l’intensité, les prises d’initiatives, l’exigence, la formule, l’ambiance des tournois, les destinations… bref rien à voir!

– Après les JO, reviendras-tu au XV ? Je ne pense pas, ou alors un nouveau challenge mais je n’y crois pas beaucoup, ce n’est pas le même sport !

– Quels souvenirs gardes-tu de la coupe du monde d’août 2014 à Paris ? C’était sympa de voir les copines du 7 vivre une belle aventure comme ça, c’était une belle fête.

Biscarat2

– Es-tu pour #Paris 2024 ? Archi pour, notre ville est magnifique et ce projet est grandiose !! Du beach sous la tour Eiffel, tir à l’arc sur les invalides, on a Roland Garros, de l’équitation au château de Versailles, on a un dossier en béton et des SHN qui s’investissent à fond, ça va être une belle fête!

– Toi qui fais des études d’ostéopathie, as-tu déjà manipulé tes coéquipières ? Hou là non, inconscience !

– Aimes-tu faire des entraînements communs filles et garçons au 7, comme cela s’est déjà fait ? Pourquoi pas, mais c’est extrêmement rare.

– Es-tu satisfaite du contrat fédéral passé par la fédération auprès des filles ? On nous donne l’opportunité de nous exprimer c’est bien.

– Les canadiennes sont-elles votre « bête noire » ? En quelque sorte oui, mais on espère régler ça au plus vite.

Biscarat1

– Sais-tu comment seront réparties les équipes pour Rio (Nombres de poules, combien d’équipes par poule) ? Comme les tournois IRB : 3 poules de 4 donc 12 équipes. On connait aussi les 4 premières têtes de poules (NZ, Australie, Canada et Angleterre).

– Qu’est ce que tu voulais faire quand tu étais petite ? «Poubelleur » (éboueur) avec ma sœur, parce qu’on pouvait être derrière le camion en marche

– Quel est ton joueur préféré ? Audrey Amiel pour ses chisteras.

– Quelle est ta joueuse préférée ? Ma poto Shannon Izar, pour son jeu au pied.

– Quelle est ton équipe préférée dans le jeu pour les femmes et les hommes (équipe nationale ou internationale) ? Les fidjiennes pour le bordel qu’elles mettent et les Blacks pour leur foi en leur projet de jeu et leurs joueurs.

– Qui inviterais-tu à un dîner ? Quelqu’un qui a fait le tour du monde pour qu’il me raconte un peu…

– Qualifiée pour les JO, ça t’inspire quoi ? Excitation !!!!!! Fière d’appartenir à ce groupe, c’était une belle première partie d’aventure, nous sommes allées nous la chercher celle là.

– Comme les garçons (qui partent en Corse mi juin), allez-vous partir en stage de préparation en dehors du CNR ? Oui Insep, Tignes et Martinique.

– As-tu déjà fait appel à un préparateur mental à titre personnel ? Si oui, cela t’a-t-il apporte quelque chose ? Avec le Seven oui, avant la coupe du monde, ça m’avait aidé à un moment précis.

– Es-tu favorable à une préparation mentale collective ? Why not.

– Sais-tu danser la samba ? Tout à fait que non ! Pour le bien de la discipline il ne vaut mieux pas.

– Que te vois-tu faire dans 25 ans ? Hou là, on verra où la vie me mènera…

– Tu viens de créer ton compte sur Twitter; pourquoi pas plus tôt ? Parce que je ne suis pas douée avec les réseaux sociaux, j’attendais qu’une amie me le fasse.

– Vas-tu beaucoup « gazouiller » ? Non. D’ailleurs j’ai regardé sur internet pour comprendre ce qu’était gazouiller.

– Penses-tu que les réseaux sociaux peuvent favoriser l’essor du rugby féminin et du 7 en particulier ? Oui, c’est uniquement pour ça que j’ai un compte twitter d’ailleurs.

– Es-tu favorable à un championnat national de rugby à 7 ? Complètement.

Biscarat3

– Penses-tu que les épreuves de rugby à 7 des JO vont être retransmises à la TV ? Oui, elles le seront sur France 4 et Eurosport, je crois.

– Que faut-il faire pour le 7 soit plus développé en France ? D’abord nous devons envoyer du rêve à Rio cet été, ça aidera, et après, changer le championnat pour avoir le temps d’aménager un championnat Seven ( les anglaises et les Neo-Zed sont sur le même système il me semble)

– Les retransmissions TV du TOP 8 féminin sont-elles une bonne chose ? Pourquoi pas. Les phases finales, ou des matchs avec des équipes qui envoient du jeu comme St O, Bobigny ou Montpellier.

– Penses-tu que l’engouement et la médiatisation pour le rugby féminin vont et peuvent durer ? L’engouement est grandissant ; si les clubs et la fédé mettent les moyens, le niveau sera meilleure et les médias suivront.

– Doit-on parler de « rugby féminin », de « rugby au féminin » ou de « rugby tout court » en ce qui concerne les filles, alors que les règles sont les mêmes pour les filles et les garçons ? C’est du rugby, point barre !

– Que penses-tu du professionnalisme dans le rugby féminin ? Il n’existe que pour les septistes et il était nécessaire et urgent, étant donné l’importance de l’évènement pour nous et le niveau du championnat IRB. Pour les quinzistes, c’est pas demain la veille je crois …

– Quel est selon toi, le meilleur système : celui des anglaises qui sont passées pro, ou le français, semi-pro qui assure un avenir professionnel en dehors du rugby aux filles ? Français!

– Une petite fille de 8 ans qui veut commencer à jouer au rugby, que lui dis-tu ? Si tu as envie fonce, si tu veux faire du twirling bâton, du poney, du foot, de la boxe, fonce !

– Pourquoi le Top 8 féminin a-t-il autant de mal à s’implanter en France ? Le rugby féminin reste du loisir, le niveau doit encore évoluer. Nous avons de bonnes joueuses mais ça ne suffit pas, il faut des moyens, il faut que les filles puissent s’entraîner. Certaines ont un vie de famille, d’autres des jobs qui prennent du temps, d’autres avec des soucis d’effectifs, d’autres qui se tapent 20 h de bus aller-retour pour aller faire un match à l’autre bout de la France, bref les conditions ne sont pas toujours faciles.

– Serais-tu prête à passer dans des Ecoles de Rugby pour rencontrer des jeunes joueurs et joueuses pour promouvoir ta discipline? Bien sûr avec plaisir !

– Tu es plutôt sac de sport ou sac à main ? Sac de sport à main !

Biscarat6

– Y a-t-il un objet dont tu ne te sépares jamais ? Je ne suis pas fétichiste, mais ma jumelle m’a offert un bracelet et j’essaie de l’avoir toujours en dehors du terrain.

– Quand sont tes prochaines vacances et ou ? Quelques jours en Corse en rentrant de Langford !! Trop hâte.

– Y a-t-il quelque chose qui te fasse stresser et si oui comment l’arrêtes-tu ? Rien en particulier, mais je n’aime pas décevoir, alors je fais tout ce qu’il faut pour l’éviter.

– Le monde du rugby (joueurs, entraîneurs, dirigeants, diffuseurs …) est-il machiste, voire sexiste ? Je mentirais si je disais non, mais les personnes que je fréquente ne le sont pas.

– Le maillot de l’EDF, tu le préfères bleu ou blanc ? Bleu of course.

– Y a-t’il un French Flair féminin au VII ? Hum, chez nous en tout cas, on ne récite pas de leçons en jouant , la prise d’initiative est exigée avec des réactions adaptées autour du porteur de balle, alors je dirai que notre entraîneur nous y pousse à ce fameux French Flair !

– Tu es plutôt talons plats ou talons hauts ? Ta quoi ?

– Quel est ton principal trait de caractère ? Je crois que je suis assez gentille comme fille !

– Il y a-t-il quelque chose que tu détestes chez toi ? Parfois je ne prends pas assez de recul sur les choses et après coup je me déteste, oui.

– Avec qui aimerais-tu passer 24 heures ? Ma sœur, sinon elle va me tuer !

– Avec qui aimerais-tu faire 1 selfie ? Avec un lama péruvien.

Biscarat5

– Tu es plutôt famille ou plutôt copains et / ou copines ? Ma famille est très importante, j’ai beaucoup de frères et sœurs, alors elle représente beaucoup pour moi.

– Penses-tu que la qualification des filles et des garçons pour les JO va déclencher des vocations pour le rugby à 7 chez les filles ? J’espère, il faut que l’on soient bonnes !

– De quoi parlez-vous dans les vestiaires ? Rien en particulier, de tout et de rien, ça chambre beaucoup en général et puis moi j’ai Jennifer Troncy à côté de moi, donc c’est facile !

– Quel est ton juron favori sur un terrain et / ou dans la vie ? Je ne peux pas le dire, trop vulgaire…

– Qualité préférée chez 1 rugbywoman ? Abnégation, quelqu’un qui se bat comme une morte de fin, c’est beau.

– Quelle est la première chose que tu fais en arrivant dans les vestiaires ? «Salut les moches » ou « les beautés », en fonction de qui je croise en premier 🙂

– Quelle est la première chose que tu fais en arrivant chez toi ? Souvent j’ouvre le frigo même si je ne veux rien prendre…

– Quel serait ton plaisir interdit ? Rien d’interdit, si j’ai envie je fais !

– As-tu déjà fait un « truc de dingue » ? Je suis partie avec mes parents et ma jumelle adopter mes deux petits frères et soeurs et ça, c’était dingue !

– Quelle chanson chantes-tu sous la douche ? Celle du moment (en ce moment c’est « Michèle » de Gérard Lenorman)

– Quelle est la chanson ou la musique, que tu ne supportes pas entendre ? Celle que tu entends pendant 2 mois d’affilée sur toutes les radios.

– Quel est ton livre préféré ? Les Harlen Coben, j’adore !

– Ton héros et / ou héroïne préférée dans la vie et dans la fiction ? Dans la vie, ma mère, elle a quand même élevé 4 enfants insupportables à la maison. Pour la fiction, Hulk, c’est le chef !

– Ton rêve de bonheur ? Une vie tranquille remplie de voyages et de gens bien.

– Ton plus grand malheur ? Banal : Perte d’un être cher.

– Quel est le bruit que tu préfères entendre ? L’eau qui coule dans la vallée de Chaudefour en Auvergne, avec en fond Marie et mes petits frères et soeurs qui s’amusent …

– Ta couleur, ta fleur et ton oiseau préféré ? Rouge, orchidée, un poussin tout mignon.

– Quel est ton plat préféré ? Une brigade (Food Truck parisien)

– Fromage ou dessert ? Je suis auvergnate : Fromage, mais un moelleux chocolat cœur-caramel ça passe tout seul.

– Quelle est ta boisson préférée ? Un bon vin blanc au soleil.

– Don de la nature que tu aimerais avoir ? Savoir danser, ça doit être stylé.

– Y a-t-il un don ou une qualité supplémentaire au rugby, que tu aimerais avoir ? Plaquage ce serait bien.

– Quelle est la faute au rugby pour laquelle tu as le plus d’indulgence ? L’en-avant, si tu as tout mis en oeuvre pour ne pas la louper.

– Quelle est ta devise sur le terrain ? Cours, oublie tout et cours et puis profite, ce n’est qu’un jeu.

– Quelle est ta devise dans la vie ? Celui qui prend des risques ne perd jamais rien, et celui qui ne risque rien, ne gagne jamais rien. Surtout ne jamais rien regretter.

– A part « Les enragées », quel surnom pourrais- tu donner à France 7 ? Entre nous, on s’appelle « les connasses » …

– Quelle est la question que je t’ai posée et à laquelle tu n’as pas aimé répondre ? Ca va c’était cool.

– Quelle question aurais-tu souhaité que je te pose ? T’as bien fait de ne pas me demander ma taille, ça fait plus crédible 😉

– Le rugby disparaît : une épitaphe ? Longue vie au Seven !

– Donne-nous ton pronostic pour Rio, garçons et filles ? Pas de pronostic, un espoir de médaille pour les deux.

– Que souhaites-tu ajouter ? J’aime les macarons.

About sablondine

Check Also

Rugby-Proust : Safi N’Diaye

– Nom : N’Diaye – Prénom : Safi – Surnom : Saf – Age : …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *