Home / Bleues / France Féminines 7 / Rugby-Proust : Rose Thomas

Rugby-Proust : Rose Thomas

2016 sera une année olympique; 2016 verra le rugby à 7 féminin et masculin, défendre nos couleurs. Nous sommes nombreux à espérer et même à parier sur une médaille pour nos #BleuesBellesGirls et #BleusBeauxMecs du Seven. Ouvrons donc la porte de ce sport à l’explosivité et au coeur immense.
Bajadita et UpAndUnder vous ont déjà proposé des portraits de joueuses et joueurs. Au cours de ces prochains mois, nous continuerons à vous « alimenter » d’articles et de portraits #RugbyProust de celles et ceux qui font, ont fait ou feront le 7 en France.
Alors ensemble en route pour Rio 2016 et honneur aux filles en commençant par le Rugby-Proust de Rose Thomas …

Drapeau 7

– Nom : Thomas

– Prénom : Rose

– Surnom : Rosita

– Age : 26 ans.

– Club formateur : Rugby Club Gradignanais

– Club actuel : ASPTT Bordeaux.

Rose Thomas4

– A quel poste évolues-tu ? Centre (12 ou 13)

– A quel âge as-tu commencé à jouer au rugby ? 8 ans.

– Pourquoi avoir choisi ce sport ? Pour faire comme mon grand frère à l’époque.

– Qu’est ce qui te plait dans le rugby ? Le combat.

– Quelle est ta meilleure amie dans le rugby ? Angélique Degas qui a joué en équipe de France de rugby à 13.

– Tu as fait de l’athlétisme avec Clémentine Sarlat ; qui court le plus vite ? Oui c’est exact on a fait de l’athlétisme ensemble pendant 8 ans et gagné de nombreux titres par équipe. Qui court le plus vite ? Il faudrait faire une course pour en juger :-).

– Donne-nous ta définition d’une bonne joueuse de 7 ? Une bonne joueuse à 7 doit avoir des qualités défensives, athlétiques et mentales. Être capable d’enchaîner les tâches sur un terrain en étant constamment au minimum à 100%.

– Quel est l’intérêt de faire un entrainement commun filles et garçons au 7, comme cela s’est déjà fait ? Que les deux collectifs se côtoient, car nous pratiquons le même sport au sein de la même structure. Je pense que pour nous, plus que pour les garçons, l’intérêt est de bosser en sur-vitesse sur toutes les phases de jeu.

– Tu as été blessée cette année ; comment va ta main ? Oui en effet, ma main va beaucoup mieux merci.

– Qu’est ce que tu voulais faire quand tu étais petite ? Je voulais être médecin.

– Quel est ton joueur préféré ? Thierry Dusautoir.

– Quelle est ta joueuse préférée ? Sandrine Agricole.

– Quelle est ton équipe préférée dans le jeu pour les femmes et les hommes (équipe nationale ou internationale) ? Que ce soit pour les femmes et les hommes je regarde beaucoup de vidéos des All Blacks à 7. Je trouve que leur jeu est millimétré sur toutes les phases.

– Le rugby à XV te tente t’il ? J’ai commencé par le rugby à XV en club donc bien sur que le XV me plaît. J’apprécie toujours de retourner jouer avec mon club les dimanches et pourquoi pas un jour porter le maillot bleu à XV.

– Qui inviterais-tu à un diner ? Ma mère.

– Tu es infirmière de métier ; as-tu déjà soigné tes co-équipières ? Oui il m’est arrivée d’enlever les points sur certaines de leur blessures et de refaire les pansements…la dernière en date c’est Shannon Izar ;-).

Rose Thomas5

– Aimes-tu les piqûres ? Sur les autres ça ne me gène pas, mais sur moi, moins j’en fais mieux je me porte.

– Qui fait les prises de sang les moins douloureuses ? Fanny Horta ou toi ? Aucune idée c’est une question à poser aux patients.

– Qualifiée pour les JO, ça t’inspire quoi ? Un rêve devenu réalité.

– Que vas-tu faire en août 2016 ? J’espère que je serai à Rio.

– Que te vois-tu faire dans 30 ans ? Avoir mon cabinet d’infirmière dans la région bordelaise et faire des missions humanitaires dès que l’occasion se présente.

– En mai 2016, il y aura, à Paris, une étape masculine du rugby à 7 ; pourquoi pas une étape féminine conjointe ? Y serais-tu favorable ? Chaque chose en son temps ; je pense que c’est une bonne chose qu’une étape soit de retour en France ; laissons les garçons faire découvrir le Seven dans notre pays. Après, seulement si le public Français est conquis, nous pourrions envisager une étape féminine. Si une étape féminine est en France ce serait super, sachant que nous avons déjà une étape du circuit européen en France aussi bien chez les garçon que chez les filles. Cela voudrait dire que le rugby à 7 a conquis les Français.

– Les retransmissions TV du TOP 8 féminin sont-elles une bonne chose ? Je pense que c’est une bonne chose de continuer sur la lancée de ces dernières années de projeter du sport féminin à la télévision, mais il faut choisir les matchs car même dans le top 8 il y a de grandes différences entre le haut de tableau et le bas de tableau. Il faut donc proposer aux téléspectateurs de bonnes affiches de match pour nourrir l’engouement porté à la pratique féminine du rugby et non provoqué l’effet inverse.

– Penses-tu que les épreuves de rugby à 7 des JO vont être retransmises à la TV ? Le principe même des jeux olympiques est de pouvoir exhiber lors d’une même compétition une multitude de sports pour faire découvrir certaines disciplines. Il faut les faire découvrir d’autant plus lorsque la France est représentée. Que le rugby à 7 ne soit pas retransmis à la télévision serait incompréhensible.

Rose Thomas2

– Que faut-il faire pour le 7 soit plus développé en France ? Je pense qu’il faudrait proposer un championnat beaucoup plus étalé dans la saison ce qui est bien sûr compliqué avec le calendrier.

– Penses-tu que l’engouement et la médiatisation pour le rugby féminin vont et peuvent durer ? Je l’espère.

– Doit-on parler de « rugby féminin », de « rugby au féminin » ou de « rugby tout court » en ce qui concerne les filles, alors que les règles sont les mêmes pour les filles et les garçons ? On parle bien de basket féminin, de foot féminin, de handball féminin il y a donc aussi du rugby féminin. Cela ne me choque pas, car nous pratiquons ce sport avec nos qualités et nos capacités. Ce qui n’empêche pas que nous pratiquions le même sport avec la même passion et qu’entre nous nous parlons de rugby tout court. J’ai surtout le sentiment que sur le plan médiatique la distinction est importante pour faire passer une information, mais entre nous, entre sportifs, on ne dit jamais je fais du « rugby féminin » ou du « basket féminin » ; la précision est tellement absurde !

– Que penses-tu du professionnalisme dans le rugby féminin ? Je pense que comme dans beaucoup de sport ce professionnalisme passe avant tout par les clubs.

– Quel est selon toi, le meilleur système : celui des anglaises qui sont passées pro, ou le français, semi-pro qui assure un avenir professionnel en dehors du rugby aux filles ? Personnellement je pense que de vouloir assurer un avenir professionnel à ses joueuses est une bonne chose, surtout que l’on sait qu’une carrière est courte.

-vQue penses-tu de l’évolution du contrat proposé aux filles par la fédération ? Je pense que c’est une bonne chose nous allons pouvoir nous concentrer à 200% sur notre préparation olympique.

– Une petite fille de 8 ans qui veut commencer à jouer au rugby, que lui dis-tu ? Amuses-toi!

– Pourquoi le Top 8 féminin a-t-il autant de mal à s’implanter en France ? Je pense que cela est dû au manque de moyens des clubs.

– Serais-tu prête à passer dans des Ecoles de Rugby pour rencontrer des jeunes joueurs et joueuses pour promouvoir ta discipline ? Bien sur, j’ai d’ailleurs été marraine de l’école de rugby au Stade Bordelais une année.

-vConnais-tu et as-tu déjà été sur le blog de Rose Thomas « The Londoner » ? Ou sur celui de Rose Thomas, l’héroïne de manga ? Non.

– Tu es plutôt sac de sport ou sac à main ? Les deux ! J’aime ranger mon sac à main pour mon sac de sport et inversement ; les deux me caractérisent bien.

– Y a-t-il un objet dont tu ne te sépares jamais ? Elastique pour mes cheveux.

– Y a-t-il quelque chose qui te fasse stresser et si oui comment l’arrêtes-tu ? Le désordre je suis un peu maniaque donc … je range.

– Le monde du rugby (joueurs, entraineurs, dirigeants, diffuseurs …) est-il machiste, voire sexiste ? Je pense qu’il y a encore certaines personnes qui sont arrêtées sur leurs idées qu’ils se font du rugby, et donc ne l’envisage pas au féminin, mais ce n’est pas une généralité.

– Le maillot de l’EDF, tu le préfères bleu ou blanc ? Une préférence pour le blanc qui flash sur ma peau métisse.

Rose Thomas3

– Y a-t’il un French Flair au féminin ? Evidemment.

– Plutôt talons plats ou talons hauts ? Je m’adapte à toutes les occasions mais à mon grand regret je suis quand même plus à l’aise en chaussures plates.

– Avec qui aimerais-tu passer 24 heures ? Mes twins, Melissa et mon Benji.

– Avec qui aimerais-tu faire 1 selfie ? Barack Obama.

– Tu es plutôt famille ou plutôt copains et / ou copines ? Les deux, ma famille et mes amis.

– Penses-tu que la qualification des filles et des garçons pour les JO va déclencher des vocations pour le rugby à 7 chez les filles ? J’espère que cela va déclencher des vocations chez les jeunes en général.

– De quoi parlez-vous dans les vestiaires ? De tout les sujets imaginables.

– Quel est ton juron favori sur un terrain et / ou dans la vie ? Putain …

– Qualité préférée chez 1 rugbywoman ? Vision de jeu.

– Quelle est la première chose que tu fais en arrivant dans les vestiaires ? Je sors mes affaires.

– Quelle est la première chose que tu fais en arrivant chez toi ? J’allume la télé et je mets une chaîne de musique.

– Quel serait ton plaisir interdit ? La gourmandise.

– As-tu déjà fait un « truc de dingue » ? J’ai fait partie de l’équipe qui a qualifié la France aux jeux olympiques…..Ca s’est un truc de dingue Non?

Rose Thomas1

– Ton héros et / ou héroïne préférée dans la vie et dans la fiction ? Nelson Mandela.

– Ton rêve de bonheur ? Garder le plus longtemps possible auprès de moi les personnes qui me sont chères.

– Ton plus grand malheur ? Le décès d’un proche.

– Quel est le bruit que tu préfères entendre ? Le bruit d’une cascade.

– Ta couleur, ta fleur et ton oiseau préféré ? Le Rose, la Rose, le Ara.

– Quel est ton plat préféré ? Blanquette de veau façon PAPA!

– Quelle est ta boisson préférée ? Jus de gingembre.

– Don de la nature que tu aimerais avoir ? J’aurais aimé savoir jouer d’un instrument.

– Y a-t-il un don ou une qualité supplémentaire au rugby, que tu aimerais avoir ? Le jeu au pied.

– Quelle est la faute au rugby pour laquelle tu as le plus d’indulgence ? En avant.

– Quelle est la faute dans la vie pour laquelle tu as le plus d’indulgence ? L’ignorance.

– Quelle est ta devise sur le terrain ? No pain, no gain.

– Quelle est ta devise dans la vie ? Mektoub.

– Le rugby disparait : une épitaphe ? Il nous aura laissé des valeurs universelles.

– Que souhaites-tu ajouter ? Merci.

About sablondine

Check Also

Rugby-Proust : Safi N’Diaye

– Nom : N’Diaye – Prénom : Safi – Surnom : Saf – Age : …

One comment

  1. Bravo cousine continue comme ça vous allez la remporté la coupe 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *