Home / Rugby-Proust / Rugby-Proust : Safi N’Diaye

Rugby-Proust : Safi N’Diaye

– Nom : N’Diaye

– Prénom : Safi

– Surnom : Saf

– Age : 26 ans

– Club formateur : Castres Rugby Féminin

– Club actuel : Montpellier

– A quel poste as-tu évolué ? 8

– A quel âge as-tu commencé à jouer au rugby ? 12 ans

– Pourquoi avoir choisi ce sport ? Pour ces valeurs, pour la dimension physique et le combat.

– Qu’est ce qui te plait dans le rugby ? Pareil.

– Donne nous ta définition d’une bonne 3ème ligne centre ? Puissante, agile, et bonne vision du jeu.

Rugby - Top 8 - Montpellier Rugby Club vs Stade Rennais Rugby

– As-tu déjà ouvert la « boîte à baffes » en match ? Boite à baffes ? Je ne connais pas… 🙂

– Qu’est ce que tu voulais faire quand tu étais petite ? Travailler dans l’humanitaire.

– Quel est ton joueur préféré ? Sergio Parisse.

– Quelle est ta joueuse préférée ? Sandrine Agricole.

– Quel est ton équipe préférée dans le jeu pour les femmes et les hommes (équipe nationale ou internationale) ? Les blacks à 7 ou à 15 sont impressionnantes. Et pour les hommes j’aime beaucoup le jeu des Crusaders.

– Le rugby à VII te tente t’il ? J’adore le regarder mais je n’ai pas les qualités requises pour le pratiquer.

– Tu es d’origine sénégalaise ; qui inviterais-tu à un diner sénégalais ? Tous les gens qui aiment les plats africains et la convivialité qui va avec.

– Pourquoi as-tu choisi un métier d’éducatrice spécialisée ? Car c’est avec ce public que je me sens épanouie et utile.

– Les enfants sont-ils tes premiers supporters ? Oui après ma maman 🙂

Rugby - Portrait - Safi N Diaye

– 3ème à Paris pour la coupe du monde et des stades à guichets fermés mi- août, ça t’inspire quoi ? Une aventure extraordinaire et un bon en avant pour le rugby féminin.

– Le grand Chelem l’année dernière et 2ème cette année au tournoi des 6 Nations ; es tu déçue ? Je suis une compétitrice et bien sur, nous avions à cœur de conserver le titre mais au final le bilan est positif nous travaillons pour la prochaine coupe du monde.

– Tu as dit : « La France et l’Angleterre, on est pas vraiment amies» ; est-ce de l’humour, et / ou les inviterais-tu à diner chez toi ? Bien sur que c’est de l’humour, après le match ma porte reste grande ouverte.

– Battre les anglaises à Twickenam, l’un des « temples » du rugby, ça te fait quoi ? C’est toujours génial de battre les anglaises surtout qu’elles sont championnes du monde et à Twickenham c’est encore plus fort.

– Que te vois-tu faire dans 30 ans ? Gâter mes enfants et mes petits enfants.

– Les retransmissions TV du TOP 8 féminin sont-elles une bonne chose ? Oui, pour le top 8 les medias sont très importants, les clubs ont besoin de visibilité, de jouer dans des grands stades, d’attirer le maximum de public.

– Penses-tu que cet engouement et cette médiatisation pour le rugby féminin vont et peuvent durer ? Nous avons vu que les gens nous suivent toujours, les stades pendant le tournoi 2015 étaient pleins et les médias sont présents.

– Doit-on parler de « rugby féminin », de « rugby au féminin » ou de « rugby tout court » en ce qui concerne les filles, alors que les règles sont les mêmes pour les filles et les garçons ? De rugby féminin.

– Que penses-tu du professionnalisme dans le rugby féminin ? Je suis pour un statut de semi professionnel pour que les joueuses puissent avoir un double projet, nous savons toute qu’une carrière de rugbywomen est courte et que notre rémunération ne nous permet pas d’investir dans l’immobilier ou le commerce.

– Quel est selon toi, le meilleur système : celui des anglaises qui sont passées pro, ou le français, semi-pro qui assure un avenir professionnel en dehors du rugby aux filles ? Je pense qu’un modèle semi pro pour les joueuses est le plus intéressant. Avant une grosse compétition comme les JO ou une coupe du monde les filles pourraient ne faire que cela, afin de bien se préparer et de pouvoir récupérer.

– Une petite fille de 8 ans qui veut commencer à jouer au rugby, que lui dis-tu ? Fonces, éclates toi.

– Pourquoi le Top 8 féminin a-t-il autant de mal à s’implanter en France ? Car il est exigeant et a besoin de sponsors et de clubs structurés pour les infrastructures, l’encadrement, le recrutement etc…

– Serais-tu prête à passer dans des Ecoles de Rugby pour rencontrer des jeunes joueurs et joueuses pour promouvoir la discipline ? Oui, depuis la coupe du monde j’ai eu la chance de rencontrer beaucoup de jeunes.

10636222_697170507028524_316069804402613859_n

– Tu es plutôt sac de sport ou sac à main ? Sac à main.

– Y a-t-il un objet dont tu ne te sépares jamais ? Oui mon portable.

– Y a-t-il quelque chose qui te fasse stresser et si oui comment l’arrêtes-tu ? Les bouchons quand je suis en retard, j’écoute la musique à fond.

– Le monde du rugby (joueurs, entraineurs, dirigeants, diffuseurs …) est-il machiste, voire sexiste ? Ce n’est pas le monde du rugby qui est machiste, ce sont des individualités à l’image de notre société.

– Le maillot de l’EDF, tu le préfères bleu ou blanc ? Bleu ou blanc je l’adore même si le blanc va bien au teint des blacks.

– Y a-t’il un French Flair chez les filles ? Oui bien sur.

– Tu es plutôt talons plats ou talons hauts ? Les 2, ça dépend pour quelles occasions.

– Avec qui aimerais-tu passer 24 heures ? Avec ma meilleure pote qui est loin.

– Avec qui aimerais-tu faire 1 selfie ? J’aurais adoré faire un selfie avec Nelson Mandela.

– Tu es plutôt famille ou plutôt copains et / ou copines ? J’ai besoin des 2 pour mon équilibre.

– Penses-tu que la coupe du monde en France va déclencher des vocations pour le rugby chez les filles ? Nous avons déjà des chiffres qui montrent une hausse des licenciées féminines.

– De quoi parlez-vous dans les vestiaires ? De rugby, de potins, de garçons… 🙂

IMG_1197

– Quel est ton juron favori sur un terrain et / ou dans la vie ? Putainnnn!!!!

– Qualité préférée chez 1 rugbywoman ? La générosité.

– Quelle est la première chose que tu fais en arrivant dans les vestiaires ? J’allume ma baffle.

– Quelle est la première chose que tu fais en arrivant chez toi ? J’enlève mes chaussures.

– Ton héros et / ou héroïne préférée dans la vie et dans la fiction ? Ma mère.

– Ton rêve de bonheur ? Je suis déjà très heureuse.

– Quel est le bruit que tu préfères entendre ? La voix de ma filleule.

– Ta couleur, ta fleur et ton oiseau préféré ? Le Camel, l’oiseau du paradis, la colombe pour sa signification.

– Quel est ton plat préféré ? Le yassa.

– Quelle est ta boisson préférée ? Le blanc doux.

– Don de la nature que tu aimerais avoir ? Remonter le temps.

10577174_688245951254313_1866458128234759894_n

– Y a-t-il un don ou une qualité supplémentaire au rugby, que tu aimerais avoir ? La vitesse.

– Quelle est la faute au rugby pour laquelle tu as le plus d’indulgence ? L’en avant.

– Quelle est ta devise sur le terrain ? Force et honneur.

– Quelle est ta devise dans la vie ? Positive attitude.

– Le rugby disparait : une épitaphe ? Que vais je faire de mes soirées, de mes week-end ?

– Que souhaites-tu ajouter ? Merci, bravo pour tous ces portraits, nous découvrons des joueurs et des joueuses plus en détails.

About sablondine

Check Also

Rugby-Proust : Cécile Grès

– Nom : Grès – Prénom : Cécile – Surnom : Chichou (Ca reste vraiment …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *